Le Monde : faut-il s’inquiéter de « Gendnotes », le nouveau fichier de la gendarmerie ?

02 mars 2020
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Avec cette application, les gendarmes pourront saisir des données ethniques, religieuses ou politiques si elles sont « strictement nécessaires », mais des questions persistent.

L’application GendNotes est-elle un outil de « fichage politique » ? Ce qui était conçu comme un simple outil permettant aux gendarmes de prendre des notes directement sur un smartphone ou une tablette et d’en améliorer la conservation et la transmission, est en train de devenir un motif d’indignation sur les réseaux sociaux, suscitant des inquiétudes quant au fichage des citoyens.
La page Facebook Nantes révoltée dénonce ainsi « une mesure liberticide imposée discrètement par décret », « Le FN en rêvait, Macron l’a fait : c’est parti pour le fichage ethnique et politique en France », s’insurge le militant Fabrice Epelboin sur Twitter… Y a-t-il vraiment de quoi s’indigner ? Le point en trois questions.

Veuillez télécharger le lien afin de lire la suite de l’article :

Faut-il s’inquiéter de « Gendnotes », le nouveau fichier de la gendarmerie ?

Article rédigé par : agence.majba