Flash info : l’appel au boycott des produits français : entre provocation à la discrimination et liberté d’expression

06 novembre 2020
twitterlinkedinmailtwitterlinkedinmail

Ces derniers jours, plusieurs pays du Moyen-Orient, parmi lesquels la Turquie, le Koweït, le Yémen et le Qatar, ont appelé au boycott de certains produits français. Cet appel a été massivement diffusé sur les réseaux sociaux, à travers les hashtags #Boycott_France ou encore #Boycott_France_Products.

Le gouvernement s’en est d’ailleurs alarmé et une déclaration de la porte-parole du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères a été publiée le 25 octobre 2020, énonçant notamment que de telles campagnes « dénaturent les positions défendues par la France en faveur de la liberté de conscience, de la liberté d’expression, de la liberté de religion et du refus de tout appel à la haine ».

Bien qu’il soit encore trop tôt pour mesurer l’éventuel impact économique de ces appels au boycott, il convient de rechercher les possibilités ouvertes aux entreprises pour se protéger face à cette situation.

Veuillez télécharger le PDF afin de lire la suite de l’article : 

Article rédigé par : Emmanuel Daoud, Laurie Barbezat et Hugo Lemoine